• À LA DÉCOUVERTE DU NOROESTE (suite IV)

    UN DIMANCHE À CAFAYATE 

     

             L'église

           Il fait un temps de plein été en France, incitant au farniente, remarque Patrick. Assis devant un verre à la terrasse d'un café, nous entendons un brouhaha et de la musique qui vient de la place. À la sortie de l'église se déroule une fête. Une petite Vierge habillée de blanc est installée sur le toit d'une voiture. Des femmes lui jettent des confettis en l'implorant. Deux compagnies de jeunes gens, au bel habit vert ou rose, défilent en dansant. 

             Puis la place San Martin retrouve son calme. Nous apercevons les montagnes dominant la ville, qui se situe elle-même à une altitude de 1683 m. 

                                       

    À LA DÉCOUVERTE DU NOROESTE (suite IV)

            

             Les rues

             Elles se coupent à angle droit, comme d'habitude, et portent les noms des héros de l'indépendance. Pour la première fois, nous remarquons que les poubelles sont des corbeilles en hauteur, que les chiens ne peuvent pas atteindre. L'une d'elle est une bassine décorée de fleurettes et flanquée d'un personnage. En s'éloignant du centre de la ville, les rues, ombragées, prennent des allures de campagne, dont elles ne sont pas loin. 

             Un potier a décoré sa maison-atelier d'un gigantesque lama et d'un oiseau mystérieux. En face se trouve le musée du vin, que nous sommes allés visiter. 

                              

    À LA DÉCOUVERTE DU NOROESTE (suite IV)

     

              Les bodéga, domaines viticoles

             Les vignes sont plantées tout autour de la ville. Nous en avons vues, avant d'arriver à Cafayate, en venant de Cachi. D'autres se répartissent de part et d'autre de la route vers Quilmes. 

             En direction de Tolombón, un panneau indiquateur de virages, cache un grand fût. En traversant Tolombón, le panneau d'un enfant portant un cartable signale une école qui porte un numéro, comme toutes les écoles en Argentine,  ici le n° 548. 

     

                             

    À LA DÉCOUVERTE DU NOROESTE (suite IV)