• Bonjour à toutes et à tous,

    La période d'immobilisation du bateau est terminée. La mise en place du nouveau moteur s'est déroulée sans problèmes grace aux conseils avisés de MICHEL, le chef d'atelier qui m'a accueilli sur le terre plein de CAP LOISIRS à CHERBOURG. Sans son entremise, l'opération aurait été plus délicate. Qu'il en soit ici remercié.

    Après coup ( coût  ), cap sur MORLAIX pour hiverner CÉLÉPHAÏS jusqu'à la fin des chantiers. La chance a voulu que JEAN PIERRE, client et ami de longue date me confie les travaux de rénovation de la maison acquise sur L'ILE D'AIX où j'avais oeuvré périodiquement les années passées. Puis NOÉ a voulu repenser sa cuisine.

    CELEPHAÏS A MORLAIX

              CÉLÉPHAÏS à MORLAIX

          VUE DU CARRÉ

     

       MORLAIX, son port fermé au bout de la rivière, entre mer et campagne, est un endroit idéal pour hiverner. Quelques bateaux de retour de transat y ont leurs attaches. J'y ai fait des rencontres étonnantes, tels JACKY sur son MARGYL qui a tenu à ce que j'embarque 25 kg de pommes de terre de son jardin, JEAN FRANCOIS, RONAN, BRICE, PHILIPPE et MIREILLE sur leur TARKA, FRANCOIS MARIE, ANTOINE et "DÉDÉ " ANDRÉ GENTIL qui a bouclé un tour du monde en solitaire sur son ROMANÉE MEO ADARRE. Je n'oublie pas le TEMPO, le bar du port  ni EMMANUELLE, NATHALIE, MURIEL qui y travaillent avec sourire et gentillesse.

    Quelques déboires et contraintes plus tard, l'écluse de MORLAIX est franchie le 13 septembre cap sur l'ESPAGNE via L'ILE D'AIX.

    Nuit de pleine lune magnifique, vent faible, CÉLÉPHAÏS roule doucement en filant 5 noeuds sous voilure en ciseaux sur cette mer sans vagues vers le CAP FINISTERRE après quelques jours idylliques passés dans le port abri de L'ILE D'AIX avec les amis. Embrassades, accolades, recommandations...et vogue la galère. Hasta luego. Un bout de moi est resté sur l'ile.

    En escale prolongée à la COROGNE à cause d'un méchant vent de Sud Ouest, je rencontre d'autres voileux en route vers les ANTILLES via LES CANARIES. Nos routes bifurqueront plus tard. Cette attente commune me rassérène, n'étant pas le seul à partir tard dans la saison.

    LE PORT ABRI DE L'ILE D'AIX

     


  • CHERBOURG en pleine CANICULE

    Bon...c'est octobre, quand même!!!






  • Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique