• PATRICK — LE RETOUR— VIII

     

    Séjour à Horta du 13 au 29/30 Août, puis sur l’ile Saint Geoges, attendant que passe l’ouragan Gaston. 2 Jours de visite en voiture avec Jean-Pierre.

             Texto du 6 Septembre, 11h30 (heure à Paris).

    Pos. 40°11 N 25°42 W.

             Texto du 9 Septembre, 12h45 : vent, pluie, houle.

    Pos. 43°51 N 21°25 W.

             Texto du 11 Septembre, 13h13 : gros temps mais OK.

    Pos. 45°15 N 17°18 W.

             Texto du 14 Septembre, 14h41 : peux-tu contacter Didier pour météo ?

    Pos. 47°37 N 10°00 W.

             Je ne sais pas exactement quand La trinquette s’est déchirée en deux dans la nuit, obligeant Patrick à batailler pour l’éliminer et qu’elle ne risque pas de blesser quelqu’un en giflant comme une possédée dans la tempête.

             Texto du 15 Septembre, 18h36 : cap sur Concarneau ; problèmes lourds : bôme cassée au niveau de la fixation au mât ; tangon en place (grand voile 2 ris), moteur ne démarre plus. Cross etel prévenu ; 19h07 : j’attends d’être en vue des Glénans pour recontacer Cross.

             Texto du 16 Septembre, 12h49 : peux-tu contacter la capitainerie de Concarneau pour tout expliquer et demander s’ils peuvent m’assister.

             Pos. 47°47 N 5°42 W.

             Capitainerie du port de plaisance de Concarneau : 02 98 97 57 96 ne répond pas ; ils déjeunent.

             Capitainerie du port de pêche de Concarneau : 02 98 50 57 91 et 06 61 93 57 50, très gentil monsieur m’a bien aidée en plein déjeuner ; il me donne snsm 06 11 18 (ou 78) 61 88 et surtout Cross etel région : 02 97 55 35 35, très sympa ; je l’ai dérangé 2 fois, vers 13/14h : il est au courant des problèmes du Céléphaïs — relayés par Didier et vers minuit : il m’a dit qu’il suivait Céléphaïs et que je ne m’inquiète pas !

    À chaque fois je transmets les informations à Patrick sur Tel Sat ... (Je connais mon dernier message : Tiens bon ! Tu n’es pas seul. Auparavant j’avais écrit : Pleine lune et grandes marées).

             dernier texto 17 Septembre, 1h du mat : je continue vers Lorient pour arriver de jour. Accès à Concarneau m’oblige à tirer des bords. Remorquage 500 € de l’heure.

             Arrivée à Lorient dans la matinée (700 €).

     

    PATRICK — LE RETOUR— VIII

     

    Fin du périple (13 Septembre 2013-17 Septembre 2016)