• COLONIA DEL SACRAMENTO

     

     

    Dernière escale URUGUAYENE avant l' ARGENTINE et BUENOS AIRES, sur la rive septentrionale du RIO DE LA PLATA, distante d'une trentaine de milles, COLONIA DEL SACRAMENTO, comme son nom l' indique, est une ancienne ville coloniale fondée en 1680 par les PORTUGAIS.

     

    COLONIA DEL SACRAMENTO

     

     

    Sa position stratégique sur le RIO DE LA PLATA agace les ESPAGNOLS installés sur l'autre rive qui voient la contrebande s'y développer au détriment de leur tiroir caisse.

     

    Quelques conflits plus tard, les PORTUGAIS cèdent ( vendent ? ) la ville aux ESPAGNOLS en 1750. Après une vive résistance, la citée devient définitivement ESPAGNOLE 27 ans plus tard. Elle devient la capitale de l' un des 19 départements du pays après l'indépendance de l' URUGUAY en 1825.

     

     

    COLONIA DEL SACRAMENTO

     

    Ce concurrent éliminé, le développement commercial de BUENOS AIRES peut prospérer en paix. Comme PARATY au BRESIL, COLONIA meurt doucement dans son coin, ce qui explique son bon état de conservation.

    COLONIA DEL SACRAMENTO

     

    En face, l' ARGENTINE...

    Avec ses rues bordées de platanes, l'automne prend ici des accents du Sud de la FRANCE.

     

    COLONIA DEL SACRAMENTO

     

    Il n'est pas rare au détour d'une rue, de croiser des véhicules des années 50. Hors service, plus ou moins bien entretenus, ils servent de débarras ou de salon particulier à un restaurant.


    COLONIA DEL SACRAMENTO

     

    Le ports de plaisance sont gérés, comme tous les ports URUGUAYENS, par LA DIRECION NACIONAL DE HIDROGRAFIA qui délivre, après paiement, un bon de sortie à présenter à la PREFECTURA NAVAL.

     

    DIMANCHE 18 MAI 2014

    Cap sur BUENOS AIRES, sur C.U.B.A CLUBE UNIVERSITARIO DE BUENOS AIRES pour un long séjour dont une partie à terre, pour caréner, préparer et réparer ce qui doit l' être avant d'aller au SUD du MONDE.

    COLONIA DEL SACRAMENTO 

    BUENOS AIRES EN VUE. Le CLUBE au petit matin.


  • Capitale et port principal de l' URUGUAY depuis 1828, la ville a été sous forte influence britannique durant 1 siècle, jusqu'au début du 20e siècle pour éviter le contrôle commercial de la région par les Argentins et les Brésiliens.

     

    De nombreux migrants s'installèrent dans la citée ou, 30% de la population était née à l'étranger.
    MONTEVIDEO, qui dépend surtout du tourisme entretien de nombreux musées et bâtiments historiques dans la vieille ville.

     

    Il y a notamment près du port de commerce l'ancien MERCADO DEL PUERTO, superbe construction à structure métallique.

     

    La destination d'origine a laissé place au temple de la protéine. Une dizaine de restaurants et parillas accueillent quotidiennement des centaines d' aficionados venus célébrer le dieu cholestérol.

     

     

     

    MONTEVIDÉO

    Heureusement il y a le MATE, LA YERBA MATE, infusion traditionnelle de la culture GUARANI, appelée CHIMARROA au sud du BRESIL, l'herbe des JESUITE, sensée éliminer le cholestérol et favoriser bien d'autres choses, se boit tout au long de la journée. MONTEVIDÉO

     

    Il est courant de croiser des URUGUAYENS, thermos sous le bras, CALEBASSE remplie d'herbe d'une main, BOMBILLA, la pipette en bouche, déambuler dans les rues.

     

    MONTEVIDÉO

     

     

     

     

     


  •  

    RÉPUBLICA ORIENTAL DEL URUGUAY

    Lire la suite...





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique